La société prétend unir mais elle divise les gens à l’intérieur d'eux même. Je pourrais maintenir ici une description "vendable" de mes capacités de graphiste pour m'intégrer paisiblement dans le milieu marketing des plus grosse industries où celui qui paye est roi. Mais je tiens à vous faire comprendre que je ne dénaturerai pas mes images et mes idées pour rentrer dans ce moule où coule cet or sale. Ma créativité est liée à ma sensibilité et elle ne s'exprime pas en restant toujours enfermée à produire des graphismes à la chaine, en me stressant avec des deadlines proche de la date de la commande, en me pliant aux caprices d'égos anormalement surdimensionnés qui tendent à compenser leur mal être par leur autorité, ne voyant le sens de l’esthétisme que dans leur horrible logo qu'il faut grossir toujours plus.

Le graphisme est une union des contraires : l'art et l'industrie. Il nécessite leur juste équilibre. Je ne dénigre pas tous les produits commerciaux, mais je ne peux plus m'accorder avec un système qui place l'argent avant l'humanité. Je suis capable de faire certains compromis dans ma créativité pour rendre un produit attractif, mais il faut que le produit me plaise, que sa fabrication et sa distribution corresponde à mon éthique. Je demande également aux clients de faire confiance en mes capacités, donc de m'accorder de la liberté de création. Il doit aussi me traiter avec respect, me payer décemment pour que je puisse continuer, il doit prendre conscience que je ne suis pas un programme qui se nourri de pixel, et qu'il ne suffit pas "d'appuyer sur un bouton" pour créer immédiatement.

La communication visuelle ne peut pas se passer d'art. Créer c'est s'engager dans une recherche permanente de ce qui touche la substance même de l'homme. Il faut inviter les gens à se réveiller plutôt qu'à se robotiser dans cette monstrueuse industrie. Eveiller une sensibilité individuelle avant de toucher le collectif, exorciser ses peurs pour évoluer ensemble. L'art donne un sens à nos vies et je pense qu'il est essentiel pour se construire et s'assumer. Ayons le courage de nos propres identités sans les enfermer dans des "packagings" pour fabriquer celles des marques que nous voulons promouvoir.

Je voudrais partager et créer avec vous qui prenez le risque de penser différemment et d'innover. Dans un échange sincère, où la passion pour ce que nous faisons prime sur l'argent que nous récoltons. Ensemble cessons de croire que l'on va mourir de faim si on ne se pli pas au système déjà établi où la modestie et le sens de l'effort sont mis de côté pour laisser place à l'esclavagisme moderne dans lequel peu de personnes peuvent réelement s'épanouir.

Me contacter : alizee.adamek@orange.fr